0/5

0 avis

2084. La fin du monde

Sansal, Boualem. Auteur

Edité par Editions Gallimard , 2015

L’Abistan, immense empire, tire son nom du prophète Abi, "délégué" de Yölah sur terre. Son système est fondé sur l’amnésie et la soumission au dieu unique. Toute pensée personnelle est bannie, un système de surveillance omniprésent permet de connaître les idées et les actes déviants. Officiellement, le peuple unanime vit dans le bonheur de la foi sans questions. Le personnage central, Ati, met en doute les certitudes imposées. Il se lance dans une enquête sur l’existence d’un peuple de renégats, qui vit dans des ghettos, sans le recours de la religion… Boualem Sansal s’est imposé comme une des voix majeures de la littérature contemporaine. Au fil d’un récit débridé, plein d’innocence goguenarde, d’inventions cocasses ou inquiétantes, il s’inscrit dans la filiation d’Orwell pour brocarder les dérives et l’hypocrisie du radicalisme religieux qui menace les démocraties. Grand Prix du roman de l'Académie française 2015

Suggestions

Du même auteur

2084 : la fin du monde : roman | Sansal, Boualem (1948-....). Auteur

2084 : la fin du monde : roman

Sansal, Boualem (1948-....). Auteur | Livre | Gallimard. [Paris] | DL 2015

En Abistan, le peuple est soumis à un Dieu unique et vit dans la foi sans se poser de questions, sous le joug d'un système de surveillance qui contrôle les idées et les actes déviants tentant d'éradiquer toute pensée personnelle. ...

serment des barbares (Le) : roman | Sansal, Boualem (1948-....). Auteur

serment des barbares (Le) : roman

Sansal, Boualem (1948-....). Auteur | Livre | Gallimard. [Paris] | 1999

Harraga : roman | Sansal, Boualem (1948-....). Auteur

Harraga : roman

Sansal, Boualem (1948-....). Auteur | Livre | Gallimard. [Paris] | impr. 2005

Lamia, pédiatre dans un hôpital d'Alger, vit seule dans une maison délabrée. Les codes étouffants de l'islam, la corruption généralisée, l'ignorance et le fatalisme du peuple algérien la maintiennent dans un état de rage silencieu...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs